SES PRINCIPES


 

La méthode repose sur des principes fondamentaux formant l'essence même de l'activité, permettant de travailler efficacement, durablement et en toute sécurité.

Ils assurent sa crédibilité chaque fois davantage. Ces principes sont:


La Respiration :

Une bonne respiration oxygène le sang et améliore la circulation. La respiration permet de réunir l’esprit avec le corps ! En Pilates, c’est la respiration latérale costale qui est privilégiée, mais

encore selon une technique bien définie. Elle est alors un outil efficace pour faciliter les mouvements et vous permettre de les perfectionner.

 

La Concentration :

La pratique du Pilates demande une concentration de l’esprit sur le corps afin de réaliser au mieux les exercices. Oublier l’environnement extérieur et canaliser son attention et son énergie

sur l’exercice, vous plonge pleinement dans le moment présent et dans votre corps, ce qui va vous procurer un véritable sentiment de bien-être et de lâcher-prise.

 

Le Centrage :

J. Pilates considérait le centre du corps comme « la centrale d’énergie ». Dans la méthode, le centre du corps a donc une importance fondamentale et le renforcer et le maîtriser va vous permettre

d’exercer tous les mouvements du quotidien en toute sécurité pour votre dos

 

Le Contrôle :

L’ensemble des différents principes précédents va amener à la maîtrise et au contrôle total du corps et de ses mouvements. J. Pilates avait d’ailleurs appelé sa méthode à l’origine : Contrology. Tous

les mouvements inutiles seront éliminés afin d’avoir une meilleure synergie musculaire, donc une meilleure coordination. Les séances deviendront plus performantes vous permettant de contrôler

votre corps, votre esprit, vos mouvements et votre respiration.

 

La Précision :

Le principe d’isolation permettra plus de précision dans la réalisation du mouvement. Pour être précis, il faudra avoir conscience de son positionnement dans l’espace pour reproduire toujours le

même mouvement, ce qui n’est pas facile et demande une concentration importante sur les détails de chaque mouvement afin de le maîtriser parfaitement.

 

La Fluidité :

Le mouvement devra être fluide et accompagner la respiration, on ne doit percevoir ni le début, ni la fin du mouvement, il doit être continu, telle une vague qui vient et qui s’en va le geste est souple

et sans à-coups. Comme pour le principe du contrôle, la fluidité s’accroît de manière exceptionnelle avec la pratique du mouvement.

 

L'Alignement :

Ce terme fait référence au positionnement de chaque segment du corps. La structure osseuse du corps détermine notre alignement. La personne apprend à reconnaître la position naturelle

“neutre” du bassin et de la colonne vertébrale ainsi que la bonne position des pieds, des chevilles, des genoux et des hanches, ces derniers ayant une grande influence sur le dos.

Un bon équilibre de la tête, du cou et des épaules est capital. Il est très important de s’assurer que chaque exercice est réalisé avec un parfait alignement du corps.


Page précèdente...